Récolte d’olives 2014

Les conséquences de la mauvaise récolte d’olives 2014

Humide, froid et mouche des fruits

La plus grande partie de la récolte d’olives de 2014 a été un échec. Un été trop humide, des températures trop basses et une mouche des fruits agressive sur le pourtour de la Méditerranée ont affecté la qualité et le rendement de cette année. De nombreux agriculteurs ont vu leurs oliveraies complètement détruites, d’autres ont tenté de récolter leurs olives plus tôt en raison de ces menaces, avec comme conséquence que l’huile n’était pas encore suffisamment développée dans ces olives.

Tant la qualité que la quantité de l’huile d’olive sont ainsi considérablement inférieures par rapport aux autres années - surtout dans certaines régions d’Italie, de France et d’Espagne. 

 

 

Conséquences pour la qualité  

Tout cela signifie que l’Europe devra se contenter de moins de la moitié d’huile d’olive pour l’année qui vient. Il y a évidemment des répercussions sur la qualité et le prix. Divers producteurs iront chercher leur huile d’olive ailleurs, achèteront des stocks anciens ou mélangeront de l’huile d’origine différente. Pour Oil & Vinegar, le spécialiste par excellence de l’huile d’olive, la provenance et la production pures de l’huile d’olive revêtent une importance fondamentale. Heureusement, grâce à nos bonnes relations avec des producteurs bien connus des Pouilles, de Toscane, de Sicile et de Ligurie, nous avons réussi à garantir la qualité de l’huile d’olive telle que vous en avez l’habitude chez nous. 

Conséquences sur le prix

L’offre beaucoup plus faible d’huile d’olive a également des conséquences sur le prix. Ceux-ci ont monté sensiblement, avec des variations importantes suivant le type d’huile d’olive, en fonction de l’origine et de la rareté de la variante concernée. Les prix individuels pourront ainsi fluctuer au cours des prochains mois.

Vous trouverez le prix conseillé le plus récent en magasin.

Nous vous remercions dès maintenant pour votre compréhension.